Nouvelle clôture pour les alpagas

Il était temps. Nous avions annexés au fur et à mesure plusieurs petits terrains pour faire une belle pâture.  Les piquets des clôtures n’étaient plus très solides et le grillage était très abîmé.

Il faut dire que les alpagas grignotent le bois des piquets et se servent du grillage comme grattoir.

La clôture était en mauvais état et on la rafistolait un peu avant chaque hivers.

Mais le coup de grâce a été fait par un semi-remorque qui, voulant faire demi-tour en bas du sentier, en a arraché tout le coin. Heureusement, nous nous en sommes rendu compte avant que les alpagas ne s’y blessent (ou ne s’échappent de la pâture).

Alors on a appelé les amis et on leur a demandé un coup de main pour refaire toute la clôture.

C’était un moment extraordinaire. Encore merci à toutes et à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *